LES COMPÉTENCES PSYCHOSOCIALES (CPS)

DES PROFESSIONNELS DE L'ENFANCE

Des compétences reconnues et définies par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

Groupe étudiants Smilling

LA DÉFINITION DES CPS PAR L'OMS

L'OMS définit la compétence psychosociale comme " La capacité d'une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C'est l'aptitude d'une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l'occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement ".

Les compétences psychosociales de l'adulte et de l'enfant sont définies autour de trois grandes composantes :

1. Les compétences cognitives :

Avoir conscience de soi
Capacité de maîtrise de soi

Prendre des décisions constructives

2. Les compétences émotionnelles :

Avoir conscience de ses émotions et son stress
Réguler ses émotions

Gérer son stress

3. Les compétences sociales :

Communiquer de façon constructive

Développer des relations constructives
Résoudre des difficultés

Les CPS jouent un rôle majeur dans la promotion de la santé, du bien-être, de la réussite éducative et de l'inclusion sociale. 

Je vous propose des formations, ateliers et conférences pour les professionnels de l'enfance :

- RENFORCER LES PRATIQUES ÉDUCATIVES ENVERS LES ENFANTS GRÂCE AU DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PSYCHOSOCIALES DES PROFESSIONNELS DE L'ENFANCE ;

- PRÉVENIR LES DOUCES VIOLENCES ENVERS LES ENFANTS GRÂCE AU RENFORCEMENT DES COMPÉTENCES PSYCHOSOCIALES DES PROFESSIONNELS DE L'ENFANCE ;

- DÉVELOPPER UN ÉCOSYSTÈME FAVORABLE À L'ENFANT DANS LA COÉDUCATION ET LE SOUTIEN À LA PARENTALITÉ EN EAJE

- L'ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES EN EAJE

Voir ci-dessous pour plus de précisions sur ces programmes.

Tree Park Lined

MON EXPERTISE DANS LE DOMAINE DES COMPÉTENCES PSYCHOSOCIALES

Il y a quinze ans, je partais au Canada, auprès des équipes de l'Université de Montréal et du Centre de Psycho-Éducation du Québec, me former aux programmes d'interventions préventives en développement des compétences psychosociales en faveur des enfants, des parents et des professionnels de l'enfance.

Au Canada, les programmes éducatifs sont soumis à un processus d'évaluation continue. Les études longitudinales, réalisées grâce au suivi sur plusieurs dizaines d'années, apportent la preuve de l'importance d'acquérir dès le plus jeune âge et de renforcer tout au long de sa vie les compétences psychosociales.

Les résultats, démontrés par les études scientifiques mises en place, montrent en effet :

- une amélioration de l'ajustement émotionnel et comportemental dans les relations et face aux événements ;

- une amélioration des comportements prosociaux ;

- une réduction des comportements agressifs et antisociaux ;

- un meilleur développement du langage ;

- une meilleure réussite scolaire ;

- une amélioration des compétences sociales et de l'estime de soi ;

- une meilleure prise en compte de la santé physique et mentale.

Convaincue des bénéfices et des effets essentiels en faveur de l'éducation à l'enfant et de la pédagogie à l'adulte, je poursuis l'approfondissement de mes connaissances et mon expérience en matière de développement des compétences psychosociales.

Boy cueillette des petits fruits

RENFORCER LES PRATIQUES ÉDUCATIVES ENVERS LES ENFANTS GRÂCE AU DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PSYCHOSOCIALES DES PROFESSIONNELS DE L'ENFANCE

Les compétences psychosociales font partie de notre vie quotidienne. Nous les mobilisons en toutes circonstances dans notre relation à soi et aux autres. En prendre conscience et les développer nous permet d’être en phase avec nos ressentis et d’améliorer la relation à soi et aux autres. Elles nous donnent accès à l’autocompassion, ainsi qu’à l’empowerment qui permet d’exercer ses capacités d’actions en utilisant les ressources individuelles et collectives.

En tant que professionnel, vous vous sentez parfois à court de réponses face aux nombreuses sollicitations des enfants. Vous ne savez plus comment faire progresser vos pratiques éducatives pour profiter au mieux des moments de partages avec eux. Vous souhaitez évoluer vers encore davantage d’écoute et de prise en compte de l’intérêt de l’enfant. Vous aimeriez profiter le mieux possible de ces instants de plaisirs partagés dans les jeux, activités et temps forts de la journée.

Le renforcement des compétences psychosociales des professionnels de l’enfance est une solution pour se sentir en équilibre dans sa relation à l’enfant. Elles permettent de prendre conscience de nos capacités à mettre en place des pratiques sécures pour l’enfant et d’être acteur dans cette démarche d’évolution.

Je vous propose des ateliers pour vous permettre de :

  • Prendre conscience de vos qualités

  • Savoir être pleinement attentif à soi et aux enfants

  • Gérer votre stress

  • Développer la coopération avec l’enfant


Les ateliers sont ajustables à vos besoins.

Programme de formation disponible sur demande.

CONTACTEZ-MOI PAR EMAIL POUR METTRE EN PLACE LES ATELIERS.

 
Les enfants des bulles

PRÉVENIR LES DOUCES VIOLENCES ENVERS LES ENFANTS GRÂCE AU RENFORCEMENT DES COMPÉTENCES PSYCHOSOCIALES DES PROFESSIONNELS DE L'ENFANCE

Les douces violences s’immiscent dans le quotidien des pratiques professionnelles de manière insidieuse. Elles ne sont visibles que lorsque nous nous y intéressons. Le développement des compétences psychosociales des professionnels de l’enfance mérite de s’y attarder afin de remédier à ces douces violences.

L’observation des gestes, paroles, regards et postures des adultes envers les enfants invite à agir pour lutter contre des dérapages insérés dans le quotidien. Comme le précise Christine Schuhl, les douces violences sont de brefs instants où l’adulte use d’un rapport de force avec l’enfant, ne se laissant guider que par ce qu’il désire obtenir de lui. La négociation, la patience, ou seulement une réponse différente de celle attendue semblent inacceptables, parfois même impensables.

Les douces violences égratignent alors la relation, parasitent la sincérité et viennent troubler la disponibilité et la possibilité d’être là, dans la rencontre avec l’enfant.

En tant que professionnel, vous vous sentez à court de réponses. Vous ne savez plus comment faire progresser vos pratiques éducatives. Pourtant, vous souhaitez les faire évoluer vers davantage d’écoute et de prise en compte de l’intérêt des enfants.

Le renforcement et le développement des compétences psychosociales des professionnels de l’enfance sont une réelle solution et alternative à ces douces violences envers l’enfant. Elles permettent de prendre conscience qu’il est possible d’être acteur des changements de pratiques et de ses capacités à les mettre en œuvre.

Je vous propose des formations et conférences pour vous permettre de :

  • Connaître la définition et l’origine des douces violences

  • Identifier les douces violences dans le quotidien et leurs conséquences pour l’enfant

  • Remédier aux douces violences envers les enfants

  • Savoir être pleinement attentif à soi et aux enfants pour développer la coopération avec l’enfant


Conférences et programme de formation disponibles sur demande.

CONTACTEZ-MOI PAR EMAIL POUR METTRE EN PLACE LES CONFÉRENCES ET FORMATIONS

 
Sourire bébé

DÉVELOPPER UN ÉCOSYSTÈME FAVORABLE À L'ENFANT DANS LA COÉDUCATION ET LE SOUTIEN À LA PARENTALITÉ EN EAJE

La définition de la coéducation est entrée dans le dictionnaire en 1929 : « Éducation donnée ou reçue en commun ». Puis, entre les années 1950 et 1960, l’attention se porte sur l’éducation des enfants en crèche. Elle se décline sous différents aspects, en termes d’éveil, d’apprentissages, d’intégration sociale.

À partir des années 80, les crèches développent leurs projets pédagogiques. L’adaptation, les transmissions sont pensées pour favoriser le lien entre les parents et les professionnels en faveur de l’inclusion de l’enfant dans ce milieu de vie. En parallèle, l’accompagnement de la fonction parentale est inscrit dans les finalités de l’Action sociale des Caf comme une nécessité contemporaine forte, pour permettre à l’enfant de se construire dans de bonnes conditions.

En 2000, le décret du 1er août intègre la descriptif de la place des familles et de leur participation à la vie de l’établissement d’accueil de jeunes enfants dans le projet d’établissement. Le soutien à la parentalité prend alors toute sa place dans le champ social en direction des familles.

Aujourd’hui, la charte nationale pour l’accueil du jeune enfant et la charte nationale de soutien à la parentalité font partie du contexte environnemental de l’enfant et sa famille.


Vous êtes professionnel de l’enfance et vous vous interrogez sur la manière de développer la coéducation entre l’équipe et les familles dans votre établissement. Vous souhaitez encourager l’écoute, la reconnaissance de l’expertise de chacun, développer l’engagement et la participation des parents dans la vie de la crèche.

Je vous propose une réflexion et un travail pour vous permettre :

  • De comprendre le sens d’une coéducation partagée entre les professionnels de l’enfance et les parents

  • D’intégrer le passage dans un soutien à la parentalité en faveur de l’enfant

  • De connaître les enjeux de la coéducation et du soutien à la parentalité en EAJE

  • De mettre en œuvre les principes qui guident la coéducation pour assurer le développement optimal de l’enfant


Ce thème permet de situer l’enfant dans un écosystème constitué de sa famille, sa culture, son environnement, la société, les professionnels de l’enfance et les ressources en soutien à la parentalité.

Conférences et programme de formation disponibles sur demande.

CONTACTEZ-MOI PAR EMAIL POUR METTRE EN PLACE LES CONFÉRENCES ET FORMATIONS

 
femmes groupe de discussion

L'ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES EN EAJE

Le décret du 30 août 2021, relatif aux assistants maternels et aux établissements d’accueil de jeunes enfants, donne pour obligation l’organisation de temps d’analyse de pratiques professionnelles pour les membres de l'équipe de l'établissement chargés de l'encadrement des enfants dans les conditions suivantes :

« 1° Chaque professionnel bénéficie d'un minimum de six heures annuelles dont deux heures par quadrimestre ;

2° Les séances d'analyse de pratiques professionnelles se déroulent en-dehors de la présence des enfants ;
3° Les séances d'analyse de pratiques professionnelles sont animées par un professionnel ayant une qualification définie par arrêté du ministre chargé de la famille ;
4° La personne qui anime les séances d'analyse des pratiques professionnelles n'appartient pas à l'équipe d'encadrement des enfants de l'établissement et n'a pas de lien hiérarchique avec ses membres. Elle peut être salariée du gestionnaire ou intervenant extérieur ;
5° Les séances d'analyse de pratiques professionnelles ne peuvent rassembler des groupes de plus de quinze professionnels ;
6° Les participants et l'animateur s'engagent à respecter la confidentialité des échanges. ».


Je vous propose l’animation des groupes d’analyse de pratiques professionnelles dans une démarche active, participative, de questionnement et de recherche de sens tournée sur le renforcement des bonnes pratiques éducatives et professionnelles.

Dans un cadre bienveillant, durant les 2 heures de séance, les professionnels prendront du recul sur leurs problématiques vécues, centrées sur l’enfant et sa famille, à partir des 5 étapes suivantes :

  • Choix de la problématique, du projet ou de la préoccupation, par le groupe

  • Exposé de la problématique, projet ou préoccupation

  • Questionnement de clarification de la problématique, projet ou préoccupation

  • Analyse de l’expérience vécue par l’enfant et le professionnel

  • Recherche de pistes d’amélioration des pratiques professionnelles


L’analyse favorise la réflexivité des professionnels et s’appuie sur les dernières recherches en développement émotionnel, social et cognitif de l’enfant et de l’adulte.

CONTACTEZ-MOI PAR EMAIL POUR METTRE EN PLACE LES SÉANCES D'ANALYSE DE PRATIQUES PROFESSIONNELLES